accueil·Douceurs sucrées

Le Mont-blanc qui se prenait pour une Pavlova! (Marrons-myrtilles)

Une belle création pour une belle soirée avec la famille de mon copain! Je voulais un dessert léger, raffiné, qui rappelle l’hiver, la douceur, contrebalancée par de l’acidité pour apporter du pep’s! Et voilà comment est né en 5 minutes ce dessert! C’est donc l’association d’un Mont-blanc (meringue, chantilly, marrons) et d’une pavlova (meringue, chantilly et fruits)!

Que dire de plus? Je me suis simplifiée la tâche: le coulis de myrtille, on l’achète, pour ma part, j’ai choisi une confiture moins sucrée que celles que l’on achète d’habitude, la crème de marrons est tout faite, vous pouvez la dé-sucrer légèrement en la mélangeant avec un quart de pâte de marrons! La meringue, on ne peut pas y déroger, c’est le socle du gâteau! Et pour la chantilly, rien de plus simple, crème liquide, crème de marrons et un peu de rhum.


Ingrédients:

Pour la meringue:

  • 4 blancs d’œufs (à température ambiante, ils monteront mieux)
  • 130 g de sucre en poudre
  • 130 g de sucre glace
  • 13 gouttes de jus de citron
  • 1 pincée de sel

Pour la chantilly aux marrons:

  • 150 ml de crème fraîche liquide entière bien froide
  • 2 cuillères à soupe de mascarpone
  • 125 g de crème de marrons
  • 2 cuillères à soupe de rhum

Pour la décoration, la garniture:

  • 2 barquettes de myrtilles fraîches
  • 150 g de gelée de myrtille par trop sucrée
  • 100 g de crème de marrons (vous pouvez faire 75 g de crème de marrons et 25 g de pâte de marrons afin de dé-sucrer le mélange) mélangée avec 2-3 cuillères à soupe de rhum pour la détendre et renforcer son goût!
  • Quelques marrons glacés

Cette recette nécessite dans l’idéal, une poche à douille et un robot muni d’un fouet ou un fouet électrique.

Préparations:

  1. Pour la meringue: Préchauffez le four à 100°C. Tracez un cercle au crayon sur une feuille de papier sulfurisé afin d’avoir le gabarit de la meringue (servez vous d’une assiette). Mettez les blancs d’œufs dans le bol du robot ou un saladier avec une pincée de sel et un tiers du sucre en poudre et commencez à monter les blancs en neige. Une fois mousseux, ajoutez le deuxième tiers de sucre en poudre, et une fois que le fouet laisse des marques ajoutez le dernier tiers de sucre en poudre. Continuez à battre et ajoutez le jus de citron puis petit à petit le sucre glace et fouettez encore pendant 5 minutes, jusqu’à obtenir une meringue souple mais bien ferme! Versez la meringue dans la poche à douille munie d’une douille lisse et large et pochez un disque de meringue de la taille du cercle tracé, puis faites de jolies boules sur tout le contour du disque. Enfournez pour au moins 1 heure, vérifiez la cuisson, la meringue doit se détacher du papier facilement, attention toutefois à ne pas la casser! Il m’a fallu 1h30, mais cela dépend des fours! Laissez refroidir la meringue avant de la transvasez dans un plat de service.
  1. Pour la chantilly: Versez la crème bien froide avec le mascarpone dans le bol d’un robot muni d’un fouet (ou un saladier et un batteur électrique à main). Commencez à monter la crème en chantilly, dès qu’elle prend du volume et que les fouets laissent des marques, ajoutez petit à petit la crème de marrons puis le rhum et continuez de fouetter jusqu’à obtenir une chantilly ferme (attention à ne pas trop fouetter, elle se graine et se transforme en beurre…). Versez la chantilly dans une poche à douille munie d’une douille lisse.
  2. Montage de la pavlova: étalez en couche fine la crème de marrons (mélangée au rhum) à même la meringue (cela va l’imperméabiliser). Étalez dessus la gelée de myrtille et déposez ici et là des morceaux de myrtilles fraîches. Pochez en forme de boules la chantilly, en partant de l’extérieur et en allant vers l’intérieur en faisant des cercles. Décorez avec des myrtilles fraîches, et des brisures de marrons glacés. Réservez au réfrigérateur avant dégustation.

Astuces: Je vous conseille de dresser cette pavlova 2 à 3 heures avant la dégustation, pas trop à l’avance.

Sources d’inspiration: moi-même, sur le chemin entre la voiture et ma fac! Bon pour être honnête c’est une alliance connue, le marron et la myrtille, j’en ai notamment entendu parler par Christophe Michalak dans une recette de l’émission « le gâteau de mes rêves ».

Enregistrer

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s